Ici, une version hyper simplifiée d'une très bonne recette que j'ai piquée à Season Square et que je fais assez souvent. En gros, c'est la version moins chère, plus rapide et facile à réaliser, qui pète quand même bien (moins que l'originale certes, mais ça reste satisfaisant quand on a une envie de chocolat en écoutant du gros doom). Le seul bémol est le temps d'attente pour que ça refroidisse suffisamment et que la ganache se fige (prévoir une nuit au frigo). Mais ça te laisse le temps de faire un saut de quelques heures au bar pour aller te bourrer la gueule et danser comme Lee Dorrian sur le chemin du retour. Tu auras complètement oublié l'existence de cette tarte qui t'attend sagement au frigo et tu pousseras des hurlements de joie en réalisant que tu vas pouvoir plonger dans ce paradis chocolaté. Allez, tiens, écoute ça pour te motiver. https://cathedral-band.bandcamp.com/album/forest-of-equilibrium

Ustensiles: Un moule à tarte, un saladier, une petite casserole, une spatule pour mélanger/râcler, un four.

Trois ingrédients. TROIS. OUI. TU AS BIEN LU.
- Une pâte brisée toute faite du commerce (vérifie juste les ingrédients pour t'assurer qu'il n'y ait ni lait, ni oeufs, ni beurre) et ronde si possible.
- 400g de chocolat noir de cuisine
- 400 ml de lait végétal (soja, riz... bref, ce que tu veux.)

Alors c'est très simple. Mets la pâte dans le moule à tarte avec le papier cuisson qui vient avec, fais en sorte que les bords soient assez hauts, fais des petits trous à la fourchette, et précuis-la. En général une vingtaine de minutes suffisent, regarde sur l'emballage. Sors-la quand les bords commencent à dorer. Pendant ce temps, fais chauffer le lait dans la petite casserole et casse le chocolat en morceaux dans le saladier. Dès que le lait commence à bouillir, coupe le feu et verse-le sur le chocolat, veille à ce tout soit bien recouvert. Écoute ces riffs putain ! Couvre avec un truc (un couvercle, une assiette, ton humble fessier dandinant, que sais-je) et attends cinq minutes. Tu peux en profiter pour commencer l'apéro et t'ouvrir une bière. Puis remue le chocolat et le lait jusqu'à consistance homogène, que tu pourras verser sur la pâte, dans le moule à cake. Voilà c'est fait. Non non je déconne pas. Maintenant y a plus qu'à attendre que ça refroidisse. D'abord à température ambiante (pour pas foutre en l'air ton frigo). Tu as le temps d'enquilller quelques autres bières, d'appeler un pote pour te rejoindre. Bon, évidemment il arrive avec une heure de retard, t'as picolé en l'attendant donc t'es déjà bien bourré, mais tu parviens à mettre la tarte au frigo sans la renverser (la ganache est encore liquide à ce stade, elle a besoin de froid pour figer). Voilà, mission accomplie, la nuit est à vous ! AND TONIGHT IS DOOMNIGHT !

Demain, ça devrait ressembler à ça. Essaie de ne pas vomir dessus.

TARTECHOCO